Violation des droits et réactions de Patrick Huet : Saison 2

Les prises de position de Patrick Huet sur des sujets d’actualités brûlants – Saison 2 – A partir de septembre 2020.

(Pour la saison 1 de ses prises de positions, cliquez ici : Violations des droits -Saison 1 )

Le coronavirus (dit COVID-19) sert de prétexte à la plus vaste campagne de violations des droits de l’Homme et de suppression de l’État de droit que le monde a connu depuis la Seconde Guerre mondiale. Ceci se déroule dans beaucoup de pays et notamment en France.

Dans cette page, vous découvrirez les réactions de Patrick Huet et ses commentaires à chaud sur différents blogs, forums, et autres lieux de discussion ou lors de pétitions.

Ce sont des commentaires très brefs, mais qui vont droit au coeur du sujet sans fioriture. (Un peu comme des tweets si vous voulez, sauf qu’ils n’ont pas été publiés sur Twitter, mais sur d’autres sites).

Les domaines où le covid-19 donne lieu à des violations de l’État de droit sont les suivants :

  • 1- La surveillance numérique de tous les habitants. (Stop Covid et assimilé).
  • 2- La restriction des libertés individuelles. (Interdiction de sortie pour les séniors, par exemple)
  • 3- L’imposition vaccinale pour toute la population (ce que les labos n’ont pas réussi à obtenir pour la rougeole en 2019). Et le contrôle de la Direction de notre système de Santé par les labos.
  • 4- L’abrogation de pans entiers du Code civil, du code de l’Éducation, du Code du travail, etc.
  • 5- L’ingérence de sociétés étrangères à la tête des institutions fondamentales de la République.

Les messages de Patrick Huet sont classés par mois, pour faciliter votre recherche.

Articles importants.

Les statistiques des morts du covid-19 sont fausses : voir cette page : https://www.patrickhuet.net/le-nombre-de-morts-du-covid-19-est-faux-le-reveil-des-medecins/

Le rôle des médias dans l’oppression des peuples : voir cette page : https://www.patrickhuet.net/atteintes-aux-libertes/coronavirus-une-guerre-menee-par-les-medias-contre-les-populations/

Découvrez qui sont vos véritables ennemis dans l’affaire du COVID-19 : https://www.patrickhuet.net/atteintes-aux-libertes/covid-19-qui-sont-vos-ennemis/

Mois de septembre 2020

* Sujet : Restriction des libertés – établissement d’une dictature en France.

Réaction de Patrick Huet suite à l’article publié à cette page : Lien sur le blog de Jean-Pierre Anselme.

« Des établissements scolaires ont fait appel aux forces de police (munies de fusils d’assaut) pour contrôler le port du masque par les élèves » .

« Les élèves du collège Condorcet, à La- Chapelle-de-Guinchay (Saône-et-Loire), ne sont pas prêts d’oublier leur rentrée scolaire 2020. Missionnés pour contrôler le port des masques par les collégiens, une patrouille de la brigade de gendarmerie locale ainsi que le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Mâcon, venu en renfort, étaient présents à l’entrée de l’établissement et à la sortie des bus scolaires pour leur souhaiter la bienvenue dans le « monde d’après ». (…) Ces rentrées scolaires bleues marines n’ont suscité aucune réaction des syndicats de l’Éducation nationale et des associations de parents d’élèves. »

Ci-dessous le commentaire de Patrick Huet. Le 6 septembre 2020.

« C’est un détournement des forces de police par la poignée d’individus qui gouvernent la France. Ceci n’est pas la République.

La police a été établie pour défendre les citoyens contre les malfrats. Pas pour réprimer les citoyens honnêtes, pas pour implémenter une dictature.

A mon sens, les policiers doivent refuser d’obéir à cet ordre qui est contraire à la Constitution et à la liberté du citoyen.  Une solution : la démission en masse de 10 000 policiers ou même l’exercice d’un droit de retrait de deux jours feraient changer le gouvernement d’attitude. » Patrick Huet.

* Sujet : Restriction des libertés et manipulation de l’opinion publique.

Accusations d’empoisonnement d’un opposant russe, Alexeï Nalvany, par Moscou. Et menaces de sanctions par l’Allemagne. (Article paru sur Médiapart dans le fil d’actualité, à cette adresse : https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/060920/navalny-l-allemagne-donne-quelques-jours-moscou-avant-de-possibles-sanctions .

Ci-dessous la réaction de Patrick Huet – le 6 septembre 2020.

« A mon avis, il s’agit surtout d’une action de divertissement, pour détourner l’attention du public qui commence à contester Merkel et les ordres autoritaires.

Quand tout va mal à l’intérieur d’un pays, il est de tradition de déclarer la guerre à un ennemi extérieur (autrefois par les armées, aujourd’hui par la presse).

Quand des manifestants essaient de pénétrer de force dans le Reichtag (48 000 manifestants à Berlin le 29 août contre les lois dictatoriales prises prétendument pour combattre un virus de pacotille – le covid-19), il y a le feu dans le pays. Il faut trouver quelque chose qui détourne l’attention… et ressoude le peuple autour de son chef. L’affaire du poison tombe à pic ! Vous pouvez être sûr qu’on l’utilisera au maximum.

De même, Emmanuel Macron et d’autres dirigeants haussent le ton contre Moscou, toujours dans le même but : détourner l’attention du public des lois liberticides passées en France et de la dictature qui s’installe peu à peu. » Patrick Huet.

Laisser un commentaire