Le site officiel de Patrick Huet

Vidéo sur la psychiatrie et les électrochocs

La pratique inhumaine des électrochocs

(article écrit par Patrick Huet.)

Note : je ne suis pas l’auteur de cette vidéo documentaire, mais je l’ai visionnée avant-hier et je tenais absolument à vous informer de sa parution en DVD. Il vous dévoile les dessous inhumains de la pratique des électrochocs, une pratique exercée par la psychiatrie de façon dissimulée sous l’appellation prétendument moderne de « Electro-Convulsivo-Thérapie » (ECT).

Pshciatrie et électrochocsPsychiatrie et électrochocs - le DVD sur ses horreurs. - le DVD

Changement de nom, mais même méthode barbare.

On croyait la pratique des électrochocs disparue, il n’en est rien. Elle a simplement changé de nom pour éviter que le grand public ne s’en émeuve. Les psychiatres l’appellent désormais « ElectroConvulsivoThérapie » (ECT). Autrement dit, il s’agit d‘appliquer une électrocution sur le cerveau pour provoquer des convulsions censées guérir le patient.

Un courant de 460 volts à travers le crâne (les prises de courant n’en font que 220).

Imaginez les dégâts que cela provoque ! Cela endommage profondément le cerveau et les patients ne s’en remettent jamais. La plupart ne sont plus que des ruines vivantes incapables ni de penser ni de gérer leur vie, ni même de se souvenir de leur propre nom.

Des séances d’électrochocs à des enfants.

Et le pire, c’est que certains psychiatres l’administrent aussi à des enfants de moins de cinq ans.

Une horreur à peine croyable, mais qui se déroule hélas, ici même, de nos jours. Le DVD vous en donne toutes les références documentées.

Cette vidéo reproduit des images et des scènes d’archives qui pourraient heurter des personnes trop sensibles, car ce qui est présenté est inimaginable pour nous, le grand public, qui n’avons jamais été confronté à un proche ayant subi cette pratique.

Thérapie du sommeil profond.

Sachez aussi que certaines thérapies dites de sommeil profond (dans lesquelles on plonge le patient dans un sommeil artificiel de longue durée par sédatif) comportent pour beaucoup des séances d’électrochocs, à l’insu évidemment de la personne endormie. La raison étant que ces électrochocs (électro-convulsivothérapie) sont payés au psychiatre comme acte médical. Il a donc intérêt à les multiplier.

Mode d’emploi.

Le boîtier de cette vidéo contient deux disques. Un disque Blue Ray (pour ce disposant de ce type de lecteur) et un disque DVD ordinaire (pour les autres lecteurs). Le tout complété d’un livret explicatif avec photo.

Auteur du DVD, son prix, comment se le procurer.

  • Auteur de ce documentaire : l’association CCDH (Comité des Citoyens pour les Droits de l’Homme).
  • Prix : 20 euros.

Note : Je possède également deux DVD que j’ai achetés. Je peux vous en offrir un exemplaire sous réserve de m’en adresser les frais de port, pour envoi par La Poste. De mémoire, ils se montent à 3,50 euros.

Que cessent à jamais les horreurs de la psychiatrie !

Je vous offre ces DVD, car mon objectif personnel n’est pas de vendre ces vidéos, mais de partager cette information pour que plus jamais la psychiatrie ne détruise la vie d’un seul être humain.

Fermer le menu
×
×

Panier