Vaccination obligatoire : le professeur Raoult est-il la pièce maîtresse du pouvoir ?

La mission du professeur Raoult était-elle de devenir le chef de file des opposants pour ensuite les mener à accepter la vaccination obligatoire ? Voyons cela de plus près !

Le professeur Raoult s’est prononcé pour la vaccination obligatoire, mais le peuple est devenu adulte. Il décide par lui-même ! Il n’obéit plus aux ordres des chefs versatiles qui se rangent dans le camp opposé.

Plan de cette page.

  • 0. Préambule.
  • 1- Quel est l’objectif des labos : la vaccination obligatoire
  • 2-Opinion de Raoult sur la vaccination (aujourd’hui et autrefois)
  • 3- Qu’est que l’opposition contrôlée ?
  • 4- Le professeur Raoult fait-il partie de l’opposition contrôlée ou est-il sincère ?
  • 5- Quelques extraits sur le prétendu « séquençage » des virus.

0. Préambule.

En juillet dernier, juste avant la déclaration de Macron, le professeur Didier Raoult s’est prononcé pour la vaccination systématique des soignants. Voici quelques jours, dans l’émission de Cyril Hanouna, il a confirmé ce point de vue, en soulignant que puisque la loi était passée, les gens devaient s’y soumettre (au passage, pas un mot sur le fait que cette loi est illégale, car en violation totale de la Consitution).

Au-delà de la rhétorique politique et du choix des mots, cela signifie tout bonnement que le professeur Didier Raoult est pour l’obligation vaccinale, c’est-à-dire pour l’injection d’une substance qui n’est même pas un vaccin, mais une substance qui modifie le patrimoine génétique de la personne. Et qui par ailleurs contient des poisons pour l’organisme.

Remarque.

En 2020, sur une radio généraliste, Didier Raoult s’exprimait sur la vaccination (RTL ou Europe 1). Au sujet d’une grippe (je crois que c’était le H1N1 ou une autre forme de grippe, mais je ne m’en rappelle plus, car j’étais si agacé que j’ai éteint la radio aussitôt), Je l’ai entendu déclarer qu’il aurait été en faveur d’une vaccination obligatoire à cette époque.

Donc, ceux qui supposaient qu’il allait avoir une autre attitude envers les faux vaccins du covid, en sont pour leur frais.

Voyons maintenant l’affaire du covid et des labos.

1- Quel est l’objectif des labos : la vaccination obligatoire pour tous, sur toute la planète.

L’objectif depuis des dizaines d’années (depuis que Rockefeller a investi – dans les deux sens du terme – le champ de la médecine au début du siècle dernier) : l’objectif unique des labos et de toute la médecine a été le vaccin ! Et uniquement le vaccin !

D’où les dizaines de milliards d’euros dépensés dans des labos qui ne recherchent jamais à améliorer la résistance physique de l’organisme, mais à utiliser des microscopes électroniques (de la microbiologie) pour décortiquer des séquences génétiques de micro-organismes et créer ainsi toute sorte de montages (vrais ou faux, d’ailleurs, car ils n’ont jamais pu séquencer le patrimoine génétique d’un seul virus, ils font des montages à partir de milliers de vues différentes pour présenter une image de ce qu’ils pensent être celle du virus, ce qui est très différent).

Proposer des vaccins contre des virus imaginaires.

Et ensuite, à partir de ces montages effectués par des logiciels informatiques, d’autres scientifiques nous proposent des vaccins contre ce que les premiers ont imaginé comme étant le virus. (Voir les explications à cette page : création de faux virus.)

N.B . Proposer n’étant même pas le mot approprié, puisque les actionnaires de ces labos utilisent tous les moyens à leur disposition pour obtenir des marchés. C’est ainsi qu’en France, ils ont réussi, par la corruption de l’appareil d’État à imposer l’injection obligatoire de onze vaccins aux bébés, et qu’ils tentent de faire de même pour leurs faux vaccins contre un virus totalement inventé par ordinateur.

Le prétendu virus du SARS-COV2 (ou SARS-COV ce qu’ils veulent) censé être le nom du virus causant la maladie du covid suit exactement le même schéma que pour les autres virus. Ce n’est qu’une pure invention d’ordinateur générée par des logiciels qui n’exécutent que ce que leurs concepteurs leur demandent de dessiner.

Alors pourquoi tant de malades du COVID ?

Qui vous dit qu’ils sont malades du Covid ? La propagande officielle. Mais dans les faits tous les malades de la grippe, des rhumes, des bronchites, et tous ceux qui ont attrapé des coups de froid ont été étiquetés « malades du covid ». Et quand il n’y en avait pas, les médecins félons ont trafiqué les avis de décès, car leurs supérieurs exigeaient qu’on y inscrive « mort du covid ».

Sans parler de tous les à-côtés lucratifs tels que des subventions supplémentaires aux hôpitaux pour les patients étiquetés « covid ».

Sans parler des meurtres volontaires lorsqu’en France (et ailleurs), on intubait dès leur arrivée tous les patients. Une intubation provoquant une destruction des poumons et une mortalité à 90 % (Louis Fouché s’est révolté d’ailleurs contre cette pratique en révélant que le taux de survie des intubés était de 10%). (Voir cet article : https://www.profession-gendarme.com/usa-sous-la-tyrannie-du-covid-les-hopitaux-sont-devenus-des-usines-de-meurtre/)

Des polémiques à foison pour créer de la diversion.

À partir du moment où les dirigeants derrière les labos obtiennent que les chefs de partis politiques et que les instances de médecine se prononcent pour la vaccination obligatoire (ou systématique, ce qui revient au même), le reste leur importe peu.

Leur objectif c’est : la vaccination obligatoire !

Une des méthodes utilisées pour que l’on ne se pose pas de questions sur l’existence réelle d’un virus, c’est de faire en sorte qu’on polémique à son sujet. Untel dit « Il faut tout fermer et empêcher les gens de sortir en l’attente des vaccins contre CE virus ». Un autre répliquera : « Il faut soigner dès le début contre CE virus« 

Cette polémique crée une diversion, car les gens ne regardent plus s’il y a vraiment quelque chose là ou si ce n’est que du vent, puisque tous les partis, tous les camps ne parlent que du vaccin à attendre ou de confinement tandis que les autres (qui s’opposent aux premiers avec force) ne parlent que du traitement contre cette chose que tous les intervenants considèrent a priori comme étant là. (L’espace médiatique est occupé uniquement par ces deux camps, aucune autre voix n’est autorisée ni présentée)

Je pense notamment au débat sur tel ou tel médicament. S’étriper sur l’ivermectine ou la chloroquine revient à crier sur tous les toits qu’il y a là une maladie du covid, alors qu’il n’y a qu’un rhume classique, une bronchite, une pneumonie ou un coup de froid. Ces polémiques donnent du crédit à l’existence d’un virus imaginaire.

Je pense aussi à la propagande au sujet des variants ou encore des super virus variants et des virus mutants. Comment pourrait-il y avoir des variants de quelque chose qui n’existe pas ? Ils n’ont même pas été capables d’isoler un virus du Covid, alors parler de ses variants n’est que de la poudre aux yeux.

Raoult, les spécialistes et les variants.

Lorsque Raoult et d’autres spécialistes affirment que le vaccin crée des variants (encore plus contagieux, évidemment), c’est du bidon total.

Le vaccin tue, car il contient plusieurs poisons. Il provoque des effets secondaires très graves. Il se peut même que vous transmettiez ce poison à votre conjoint si vous l’embrassez sur la bouche juste après avoir été vacciné. Mais vous ne lui transmettez pas un virus. C’est comme si vous aviez absorbé un micro dose de cyanure. Vous embrassez quelqu’un sur la bouche, l’autre en avalera (peut-être, et encore ce n’est pas sûr) quelques parcelles. Peut-être qu’il se sentira un peu mal, mais ce sera à cause du poison, pas à cause d’un virus, d’un variant, où de tous les virus mutants que les spécialistes essaient de vous faire gober actuellement.

2- Opinion de Raoult sur la vaccination (aujourd’hui et autrefois)

Comme dit plus haut, Raoult n’a jamais été contre la vaccination. Il s’est déjà prononcé pour la vaccination obligatoire contre la grippe.

Le fait qu’il assume aujourd’hui que tous les professionnels en contact avec le public doivent se faire vacciner n’aurait pas dû être une surprise.

Mais beaucoup ont été égarés et ont cru qu’il était contre la vaccination obligatoire parce qu’il était si acharné et si combattif sur l’hydroxichloroquine, et sur les soins aux malades du prétendu COVID.

3- Qu’est que l’opposition contrôlée ?

C’est le fait d’installer une ou plusieurs fausses oppositions, et de diriger dans l’ombre ces fausses oppositions. Cela n’arrive pas seulement en politique, mais aussi dans le domaine scientifique, par exemple.

Pour être plus simple, prenons le domaine politique.

On place ses hommes dans chaque camp (la droite, la gauche, le centre et les extrêmes). On laisse ces camps s’étriper entre eux pour avoir les postes de maire, de députés, de président. Peu importe qui sera élu, puisque de toute façon, ils feront ce qu’on leur demande (puisque c’est nous qui les rétribuons). Et ce que veulent ces milliardaires c’est, entre autres, la vaccination obligatoire (en plus de la destruction de l’enseignement, et diverses autres choses comme l’industrie au profit de grands groupes internationaux).

Le grand public voit les partis s’écharper sur leur programme et leur idéologie. Il pense voter librement. Et c’est vrai, il vote librement, mais le véritable programme de ces partis, et le seul qu’ils appliqueront réellement, c‘est le programme défini par ces milliardaires qui les ont corrompus, à savoir la vaccination obligatoire, la destruction de l’enseignement, la destruction de l’économie, etc.

4- Le professeur Raoult fait-il partie de l’opposition contrôlée ou est-il sincère ?

Est-il sincère au fond de lui, je ne saurais le dire bien sûr. Quoi qu’il en soit, à l’analyse de ce qu’il a déclaré, il présente (en apparence, je dis bien en apparence) les couleurs de l’opposition contrôlée.

Il va sans dire que j’accueillerais volontiers le professeur Didier Raoult s’il n’est pas d’accord avec mes propos. Je publierai ici sa déclaration, en tant que droit de réponse à mon article et à mon interrogation.

Pour ma part, au vu de ce qui s’est déroulé depuis un peu plus d’un mois, voici mes conclusions.

Jouer le rôle de l’opposant, volontairement ou à son insu ?

Je pense que le professeur Raoult, a été choisi depuis fort longtemps pour jouer le rôle de « l’iconoclaste, de « l’opposant au système », de «l’opposant aux élites de Paris »… Peut-être à son insu, d’ailleurs, car il est possible qu’en haut lieu on ait décidé de mettre son caractère en exergue sans qu’il soit au courant de la manoeuvre. En tous les cas, c’est le rôle que les médias lui ont fait jouer.

Ceci avait pour objectif de lui valoir la sympathie des opposants conscients des impostures du système (imposture du réchauffement climatique, notamment).

Quand la propagande du covid est arrivée, il a immédiatement été mis en avant médiatiquement.

Puis durant le confinement de mars 2020, dès le premier jour, les médias le présentaient comme la grande figure qui s’opposait à la bureaucratie de l’Etat et à l’absence de soins. Cette médiatisation faisait de lui le chef de file naturel des opposants, conforté quelques mois plus tard par les procès que l’Ordre des médecins lui intenta. Durant le premier confinement, aucun autre médecin ne disposait d’une telle couverture médiatique.

Remarque.

L’interdiction des soins à l’Hydroxychloroquine n’était que de l’enfumage à destination des gens qui, d’habitude, ne se laissaient pas abuser par la propagande de l’Etat. Mais là, devant cette interdiction ils sont tombés dans le piège suivant : Si c’est interdit, c’est qu’on veut empêcher les gens de se soigner. (Inconsciemment, ils admettaient alors qu’il y avait un virus dangereux du nom de Covid, alors qu’en temps ordinaire ils auraient détecté à plein nez le mensonge grossier d’une fausse maladie.)

Le fait que Raoult utilisait l’Hydroxychloroquine pour soigner (ce qui était mis en avant par la presse) contribuait à le positionner comme chef de file unique des opposants (ce qui, je le précise encore était peut-être fait à son insu) et… contribuait à donner encore plus de crédit à l’existence d’une fausse maladie. En effet, partout les « lanceurs d’alerte » criaient (en 2020) que sans l’hydroxychloroquine on mourrait par milliers. (alors qu’en fait les gens mourraient certainement de grippe, de pneumonie, de vieillesse et d’intubation forcée qui leur détruisait les poumons, mais certainement pas d’un virus imaginaire.)

Ainsi par cette manoeuvre, ceux qui réfléchissent et ne tombent jamais dans la propagande des labos comme eux qui suivent aveuglément les médias étaient tous convaincus 1) de l’existence d’un virus mortel (que seule l’ydroxychloroquine pouvait soigner – en 2020) et 2) tous considéraient le professeur Raoult comme le chef de file des opposants.

Mais l’objectif de tout ce méli-mélo et de ces querelles à foison ne tournait pas autour du fait de soigner ou ne pas soigner (ça c’était la poudre aux yeux), l’objectif c’était d’amener les opposants à se faire vacciner en leur créant un chef file qui, le moment venu, leur demanderait de s’y soumettre.

En résumé.

A mon sens, l’opération « hydroxychloroquine » consistait à créer un chef de file des opposants qui, le moment venu, conduirait ces opposants à se soumettre à la vaccination obligatoire.

Macron n’a déclenché l’offensive de l’obligation vaccinale que parce qu’il était persuadé (ainsi que les actionnaires des labos) que les opposants obéiraient à leur chef de file. Et qu’ils avaient obtenu que Didier Raoult (de quelle façon je l’ignore) se prononce pour la vaccination systématique de tous les soignants.

Malheureusement, Macron et les programmateurs de l’injection obligatoire n’avaient pas prévu une chose, c’est que le peuple français est devenu adulte. Il ne se tient pas la langue pendante devant un chef de file, en attendant ses ordres pour savoir où diriger ses pas. Il sait décider par lui-même. Et si un chef de file se range du côté de l’ennemi (par conviction, par pression ou par chantage), alors le peuple se passe de ses services.

C’est ce qui est arrivé cet été.

Le pouvoir a d’ailleurs été sidéré par l’immensité de l’opposition à l’obligation vaccinale (c’est-à-dire à l’injection d’un poison dans ses veines) dans tout le pays.

Non, le peuple ne se laissera plus duper ! Mieux, il comprend de plus en plus que les prétendus virus dont on le menace depuis une centaine d’année, depuis la création de la Fondation Rockefeller, ne sont que la poudre aux yeux. Une menace sans fondement, une invention destinée à le terroriser en permanence.

Désormais, la population se crée son propre chemin ! Elle bâtit son propre avenir sans avoir besoin de qui que ce soit ! Car elle dispose de la connaissance de ce qui s’est passé et de ce qui se passe réellement.

Vous aussi entreprenez des actions, voici la liste des manifestations classées par commune et par semaine : https://www.patrickhuet.net/manifestations-contre-le-pass-sanitaire/

(Auteur : Patrick Huet)

5- Quelques extraits sur le prétendu « séquençage » des virus.

Ces extraits proviennent du site cv19.fr. « Comment l’analyse du génome crée des virus fictifs » .

Pour pouvoir détecter et déterminer la présence du matériel génétique d’un virus, ce virus doit être isolé et disponible à l’état pur conformément aux lois de la pensée et à la logique qui précède toute science comme règle fondamentale, afin que les propres séquences de gènes de la cellule ne soient pas interprétées à tort comme des composants d’un virus.

Comment lire les informations présentes dans le génome ? C’est là qu’intervient le séquençage. Le séquençage est utilisé pour déterminer la séquence de gènes individuels, de chromosomes entiers ou de génomes entiers d’un organisme.

Des dispositifs spéciaux appelés machines de séquençage sont utilisés pour extraire de courtes séquences aléatoires du génome qui nous intéresse. Les technologies de séquençage actuelles ne peuvent pas lire le génome entier à la fois. De petits morceaux d’une longueur moyenne comprise entre 50 et 300 bases (séquençage de nouvelle génération / lectures courtes) ou 10 000 à 20 000 bases (séquençage de troisième génération / lectures longues) sont lus, selon la technologie utilisée. Ces courtes pièces sont appelées lectures.

Assemblage du génome

Une fois qu’il y a de petits morceaux du génome, nous devons les combiner en fonction de leurs informations de chevauchement et construire le génome complet. Ce processus est appelé assemblage et est comparable à la résolution d’un puzzle. Des outils logiciels spéciaux, appelés assembleurs, sont utilisés pour assembler ces lectures en fonction de leur chevauchement. Ceci est utilisé pour générer des chaînes continues, appelées contigs. Ces contigs peuvent être le génome entier lui-même ou juste une fraction de celui-ci (comme le montre la figure 2). Il est important de noter que la source du matériel utilisé est sans importance.

Qu’est-ce qui peut mal tourner dans l’assemblage du génome ?

Les génomes contiennent des motifs d’acides nucléiques qui apparaissent de nombreuses fois dans le génome. Ces structures sont appelées répétitions. Ces répétitions peuvent compliquer le processus d’assemblage et entraîner des ambiguïtés.

Nous ne pouvons pas garantir que le séquenceur puisse produire des lectures couvrant l’ensemble du génome. Il se peut que le séquenceur omette certaines parties du génome et qu’aucune lecture ne couvre cette région. Cela affectera le processus d’assemblage et ces régions omises ne seront pas présentes dans l’assemblage final.

Cet article a 3 commentaires

  1. Aixur

    Le professeur Raoult est bien sûr de l’opposition contrôlée. Tout influenceur mis en avant par les médias en est un.

  2. JEAN

    MERCI DE CET ARTICLE. 10% D’ACCORD, LE SARS-COV-2, CREE EN LABO, N’EST D’AUCUN DANGER POUR L’HOMME. COVID-19 N’EXISTE PAS (Certificate Of Vaccination ID 2019).

    MAIS IL Y A QUAND MEME GENOCIDE ET CRIME VS HUMANITE. VOIC UNE FACON DE COMBATTRE CES CRIMINELS:

    Une plainte pour crimes contre l’humanité a été déposée a la Cour Pénale International (CPI) par des avocats de plusieurs pays contre les dirigeants de pays divers comme la France, le Royaume- uni, la Slovaquie et la Tchéquie.

    Cette plainte a été initiée par le CSAPE (Collectif des Syndicats et Associations Professionnels Européens) a laquelle se sont associés les avocats d’autres pays européens.

    La Cour Pénale International (CPI) est la plus haute instance juridique mondiale mise en place pour juger les crimes contre l’humanité, génocides ou crimes de guerre. La CPI s’appuie sur différents traités et textes légaux que tous les pays du monde ont ratifiés, comme la déclaration des droits de l’homme, le traité de Rome, le Code de Nuremberg et autres textes afférant aux droits humains.

    La plainte initiée par le CSAPE est ouverte a tous les citoyens des pays concernés et plus particulièrement a ceux qui sont victimes de crimes contre l’humanité de la part de leur gouvernement, comme c’est le cas avec la dictature du régime macron.

    Tout citoyen ou résident français a le droit de se porter partie civile et de relayer cette pliante auprès de la CPI.
    Il suffit pour cela de télécharger le document déjà prêt sur le site du CSAPE, de le signer avec votre nom et adresse, et de l’envoyer par voie électronique et par LRAR Lettre recommandée avec Accusé de Réception a la CPI.

    Des milliers de plaintes ont déjà été envoyée au TPI et seul un nombre extrêmement important de plaintes pourra faire bouger les choses et faire réagir cette institution. Plus vous serez nombreux et plus vous serez entendu.

    l’alternative est de continuer a ne rien faire et sombrer chaque jour un peu plus dans la dictature, la surveillance totalitaire et la destruction de nos droits, de nos libertés, de notre démocratie, de nos corps, de nos enfants et de leur avenir.

    Depuis mars 2020, les confinements forcés, le masquage forcé, les couvre-feux, le bombardement politico-médiatique, de peur et de terreur, la torture psychologique, la répression et l’oppression policière, le chantage, les injections forcées, la discrimination, la ségrégation, le régime d’apartheid, l’abus des enfants en les masquant, les séparant les uns des autres, en les injectant de force, les génocides qui ont lieu dans nos hospices, les millions de personnes blessées et les milliers de tués par les produits toxiques expérimentaux improprement appelés « vaccins » sont des crimes contre l’humanité, des crimes incompressibles, passibles de châtiments exemplaires (prison a vie ou peine de mort) par ceux qui les commettent, les cautionnent, les promeuvent ou les soutiennent.

    Les medias, soignants, politiciens, commerçants, institutions, corporations et tous les collaborateurs impliqués dans cette vaste opération criminelle, sont non seulement responsables mais sont aussi coupables.

    Il est temps que les responsables de ces crimes soient arrêtés, inculpés et punis pour leurs actions, leur participation ou leur inaction.

    Vous trouverez ici le lien vers le site du CSAPE http://www.csape.international
    csape.sg@hotmail.com
    La plainte est téléchargeable et la procédure a suivre est indiquée pour se joindre a cette plainte.

    Pour vous associer à la plainte, Particulier ou professionnel, Secrétaire général Tel : 33 (0)6 12 55 63 20 Nous contacter : csape.sg@hotmail.com

    VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER LA PLAINTE ET LA NOTE DE DIFFUSION ICI: https://href.li/?https://www.dropbox.com/s/geurx0dqarhck3e/PLAINTE%20CSAPE-FRA-CRIME%20CONTRE%20HUMANITE.pdf?dl=0

    Complaint ENG
    https://www.dropbox.com/s/5wrsjsjyx5zrnmw/COMPLAINT%20CSAPE-FRA-CRIME%20AGAINST%20HUMANITY%20-%20V.pdf?dl=0

    A envoyer a:

    Cour pénale internationale
    Unité des informations et des éléments de preuve Bureau du Procureur
    Oude Waalsdorperweg 10
    2597 AK Den Haag,
    Pays-Bas
    otp.informationdesk@icc-cpi.int

    1. Vic

      Bonsoir à tous.
      Je voulais informer les lecteurs que les commentaires ne sont pas en publication automatique.
      Ils sont d’abord placés en attente à l’attention d’un des modérateurs du site, lesquels ne font cela que bénévolement, sur leur temps libre, souvent le soir ou la nuit.
      Et lors d’un afflux de commentaires, comme aujourd’hui, cela demande un peu de temps de es lire l’un après l’autre.
      Donc, soyez patient pour une réponse.

Laisser un commentaire