Le site officiel de Patrick Huet

Sélectionné :

Les Louis de la Justice

4,00  3,50 

Promo !

Les Louis de la Justice

4,00  3,50 

Justice, finances et corruption, un long débat !
Les tentatives de corruption, les affaires louches qui se règlent sur le dos des plus faibles ne sont-elles que l’apanage des temps modernes ?
Cette histoire de Patrick Huet « Les Louis de la Justice » vous démontre l’inverse.

Ceci est une histoire vraie basée sur un document d’archives reproduit en fin d’ouvrage.

En stock

Description

Présentation physique de l’ouvrage.

Cette histoire se présente sous la forme d’une petite brochure agrafée aux dimensions suivantes : 15 cm x 21 cm. 18 pages.

La Justice à l’aune de la Finance.

Des Louis d’or pour assurer la décision d’un magistrat en sa faveur, ce qu’on appelle de nos jours des dessous de table ou, dans un langage plus fleuri, des « pots de vin » est une regrettable tradition de nos sociétés.

Si la plupart des magistrats n’y est pas sensible, il en est quelques-uns qui, néanmoins, pourraient se laisser tenter par une bourse bien remplie.

C’est du moins ce que pensait cette délégation de commerçants qui, munie d’une lourde bourse de Louis d’or, réclamèrent audience au Prévost des Marchands, le plus haut magistrat d’une ville en ces années 1750 et en charge de sa direction.

Cela se déroulait à Lyon lors d’une grève des Canuts – ainsi qu’on nommait les tisseurs de soie. Une des grèves les plus rudes de la corporation des tisseurs et qui plongea les Canuts dans une profonde misère.

C’est le moment que choisit une délégation de boulangers pour rendre visite au Prévost des Marchands. Son but : obtenir une hausse substantielle et arbitraire du prix du pain.

Cet aliment de base de toutes les tables, qui constituait parfois l’unique plat d’une tranche de la population, était si essentiel que son prix avait été fixé à un certain montant, immuable, pour éviter justement toute manoeuvre de spéculation

Mais cette délégation-là avait bien l’intention de changer les choses. Et cette bourse emplie de Louis d’or qu’elle tendit au magistrat allait enfin leur permettre de spéculer comme bon leur semblait.

Des Louis d’or en échange d’une signature. De l’argent en échange d’une décision injuste.

Une histoire vraie.

Cette histoire est basée sur un fait qui s’est réellement passé à Lyon en 1750.

Patrick Huet la raconte ici en l’intégrant dans le contexte de son époque.

Informations annexes.

L’histoire se présente sous la forme d’une petite brochure agrafée aux dimensions suivantes : 15 cm x 21 cm. 18 pages. 3 euros. Cette version est temporairement épuisée. Lorsqu’elle sera de nouveau imprimée, nous en ferons part sur ce site.)

Frais de port et livraison.

Frais de port : 2 euros. Le prix ne sera bien sûr que de 4 euros si l’ouvrage est retiré sur place.

Délai de livraison.

Deux jours après la réception du paiement.

Autre pays.

Pour les autres pays que la France, nous vous invitons à prendre contact avec l’auteur (rubrique contact) pour en déterminer les frais de port.

Version numérique.

Il existe aussi une version numérique de cette histoire. à cette adresse : Lien.

La version numérique possède d’autres avantages. Vous pouvez la télécharger dans l’immédiat et vous évitez les frais de port..

Informations complémentaires

Dimensions 14.5 × 21 cm

Vous aimerez peut-être aussi…

Fermer le menu
×
×

Panier