La brouette blindée

1,00 

Politiques et militaires de tous pays, attention ! Voici la dernière-née des inventions, une arme fatale pour lancer des assauts victorieux sur les champs de bataille. En un mot, voici « La brouette… blindée » !

Une histoire écrite par Patrick Huet. Catégorie : humour.

Catégorie :

Description

L’arme de guerre ultime.

Octobre 1873, la France se relevait d’une triste guerre.

Elle avait perdu la face contre les troupes allemandes, et l’État Major ne rêvait que de revanche.

Mais comment vaincre un adversaire aussi pugnace ? Et surtout comment réduire à néant toutes les armées ennemies, quelles qu’elles fussent, sur tous les champs de bataille ?

De hautes consciences s’allièrent à la fine fleur de l’intelligence et conçurent l’arme ultime qui balayerait tous leurs ennemis.

Cette invention formidable, cette arme de guerre fantastique qui ravagerait les camps adverses… Une brouette blindée !

L’engin avait de quoi impressionner.

Imaginez ! Une brouette munie des deux côtés latéraux d’une épaisse plaque de tôle derrière lesquelles le soldat pouvait se recroqueviller et tirer, sans crainte d’être lui-même touché.

Le point épineux était d’emmener la brouette en question à proximité du champ de bataille sans que le pousseur ne soit lui-même atteint par les balles ennemies. Les inventeurs ayant eu l’astucieux réflexe de ne pas surmonter l’avant de la brouette d’un quelconque rempart (sans doute pour que le pousseur sache où il allait et s’approche le plus près possible de ses adversaires).

Une invention géniale, répétait-on en haut lieu.

Des manoeuvres militaires au grand air et en conditions réelles, furent entreprise au Fort militaire de Sainte-Foy-les-Lyon (près de la capitale des Gaules) pour tester et pousser cette arme de guerre au maximum de ses possibilités.

Assistez en direct à ces manoeuvres historiques !

N. B. Cette histoire repose sur un fait véridique. Une brouette blindée ayant réellement était testée lors de manoeuvres par des militaires du fort de Sainte-Foy-les-Lyon. Elle était alors vraiment considérée comme une arme de guerre.

Patrick Huet raconte et met en scène cet épisode sous un angle savoureusement humoristique.

Informations annexes.

À l’heure actuelle, cette histoire est disponible uniquement en version numérique.

Prix : 1 euro.

(La version papier de cette histoire se présente sous la forme d’une petite brochure agrafée aux dimensions : 15 cm x 21 cm. 20 pages. 3 euros. Cette version est temporairement épuisée. Lorsqu’elle sera de nouveau imprimée, nous en ferons part sur ce site.)

Version numérique.

Cette version est au format PDF. Si vous préférez une autre version (HTML, epub), veuillez nous en informer. Dès votre règlement, nous vous enverrons par courriel une seconde version.

Vous aimerez peut-être aussi…