Pétition Stop au terrorisme d’Etat – auteur : Prisca Sencert

Pour que cesse l’emprise des labos sur les peuples par le biais de l’Etat.

Préambule de Patrick Huet.

Je relaie ici une pétition lancée par Prisca Sencert. Il faut absolument que les gens honnêtes, qui constituent la majorité de la population, cessent de se soumettre aux ordres venus directement des labos et du monde milliardo-pharmaceutiques, ces milliardaires qui veulent absolument régir notre vie, notre corps, notre santé. Alors que leur but est : s‘enrichir un maximum tout en plaçant la planète sous un régime totalitaire.

Les Gates, Gilead, Rockefeller (dont la fondation a acheté la majorité des facultés de médecine aux USA dès le début 1900 pour y établir son seul type de « médecine » et qui, par sa campagne de vaccination, provoqua le ravage de la grippe espagnole à la fin de la Première guerre mondiale). Tout ce beau monde a pris le contrôle de beaucoup de dirigeants politiques, de la presse « grand public », des organismes de santé comme l’OMS, ont transformé les ordres (tels que les ordres de médecins) en sections de chasse des médecins trop indépendants.

Ils ont infiltré les appareils d’Etat, payé et aidé les politiques ambitieux à monter en grade et qui, désormais à des postes de direction, leur sont redevables et appliquent leurs décisions.

Il est temps que cela change !

Voilà pourquoi j’ai signé la pétition de Prisca et que je la relaie ci-dessous.

Patrick Huet.

Pétition de Prisca Sencert : Stop au terrorisme d’Etat !

Lien de la pétition : https://www.mesopinions.com/petition/politique/stop-terrorisme-etat/96379

Cette pétition est avant tout une bouteille à la mer.

C’est un appel à tous les politiciens, militaires, policiers, médecins, scientifiques, journalistes, policiers, gendarmes, magistrats, honnêtes et qui aiment ce pays (j’ose espérer qu’ils en reste) à stopper ce gouvernement et surtout, ceux qui, en coulisses, tirent les ficelles de nos marionnettes. 

Quand un gouvernement et des organisations internationales utilisent la terreur et provoquent délibérément la mort de millions d’êtres humains à travers la planète, il me semble qu’il y a eu un précédent : le procès Nuremberg.

N’ayant pas de télévision depuis plus de 10 ans et n’écoutant plus les radios, je suis sidérée de voir mon pays et le monde entier sombrer dans l’hystérie et la peur pour un virus qui n’est pas plus dangereux qu’une forte grippe.

En effet, des experts ont référencés les données sur Swiss Research et le taux de mortalité est de 0,2%. D’ailleurs, ces données sont très intéressantes, tous les aspects de cette épidémie y sont abordés.

Source : https://swprs.org/coronavirus-un-medecin-suisse-parle/

En consultant d’autres sources, non subventionnées par l’industrie pharmaceutique ou l’Etat, c’est le même constat, la mortalité est du même ordre de grandeur que celle de la grippe.

Source : FranceSoir : http://www.francesoir.fr/societe-sante/chronique-covid-3-la-covid-19-est-elle-veritablement-plus-mortelle-quune-banale-grippe

On peut également consulter les données du réseau sentinelle, il n’y a aucune surveillance particulière pour le coronavirus, juste les infections respiratoires aiguës et, encore là, pas de quoi s’affoler.

https://www.sentiweb.fr/france/fr/?page=maladies

Le même exercice peut être fait avec la presse étrangère avec de nombreux médecins, scientifiques, politiciens qui dénoncent partout dans le monde les faux chiffres, qui alertent contre le vaccin et contre ce qui va suivre.

Donc, nous avons une forte grippe, de plus, de nombreuses études montrent que l’association d’hydroxychloroquine et d’azitromycine prescrits au début de la maladie réduisent la charge virale, guérissent les malades. Les études en faveur de ce traitement pas cher et parfaitement connu pleuvent :

Francesoir : http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-lhydroxychloroquine-marche-une-preuve-irrefutable

Et pour les masques ? Encore une fois, de nombreuses études scientifiques démontrent leur inutilité pour la population et même leur nocivité. Et d’ailleurs, il suffit de lire sur la boîte, il est bien précisé que le masque ne protège pas contre le Covid-19 ni contre les autres virus ou contaminants.

Compilation d’études sur les masques : https://fr.sott.net/article/35687-La-science-est-concluante-les-masques-n-empechent-PAS-la-transmission-des-virus

Pas une seule fois, les médias ne nous parle d’un truc incroyable et pas cher qui s’appelle le système immunitaire !

Le bon sens voudrait donc que l’on laisse les populations tranquilles, que ceux qui ne se sentent pas bien aillent voir leur médecin qui lui, fera son métier en soignant ses malades. Certains, atteints de multiples pathologies décèderont, mais heureusement encore, la mort fait partie de la vie.

Et pourtant, malgré la pléthore de données, il y a un déni général de la réalité, des faits, des chiffres et des études.

Les populations sont affolées et dans l’incapacité totale de réfléchir et de se questionner, paralysées par la peur.

Faut dire que l’école a bien fait son travail en amont et que l’esprit critique et la curiosité ne sont plus enseignés ou suggérés…vieux trucs à mettre à la poubelle avec le français, la grammaire et l’orthographe.

Bref, je continue, le port du masque devient obligatoire, en fin d’épidémie. M. Attali nous chante le reconfinement, la deuxième vague, bref, on nage en plein délire avec des élus locaux qui réclament à corps et à cris le port du masque obligatoire. Bien entendu, on peut choisir, pas de différence entre un masque chirurgical, un masque en tissu, un masque en tricot ou un masque de clown. L’essentiel c’est de montrer sa soumission et son adhésion à la secte des fous. Pendant ce temps-là, les gourous se remplissent les poches en vidant les nôtres. C’est le principe des sectes, le gourou du haut de sa pyramide siphonne l’énergie vitale et l’argent de ses adeptes.

Nous sommes en pleine ingénérie sociale.

Que les politiciens fassent systématiquement des choix nuisibles pour leur peuple, nous en avons l’habitude, particulièrement avec ce gouvernement qui, je le rappelle, utilise des armes de guerre contre sa population et réduit à néant non seulement tous les acquis sociaux, vend jusqu’au mobilier de l’Elysée (ce qui, me semble, n’a rien de légal), s’assoie carrément sur notre constitution, mais en plus nous prive de notre langue et remplace ses gaulois râleurs par une population qu’il pense plus servile et surtout utile pour que l’on s’entre-tue.

Je suis injuste, ils votent quand même des petites lois pour se protéger au cas où. Jamais responsable, c’est très pratique.

Avec cette épidémie, nous atteignons des sommets de violence qui deviennent intolérables pour ceux qui sont encore saints d’esprit et ont gardé leur capacité de raisonnement et de réflexion.

Les pays se mettent à gouverner par la terreur et nous préparent à entrer dans un monde totalitaire, savant mélange de philosophie Orwellienne et Kafkaïenne.

Voici une bonne définition du terrorisme : c’est l’ensemble des moyens physiques ou intellectuels qui permettent à quelques-uns d’imposer leurs idées, leurs croyances et leurs comportements à ceux qui les entourent.

Source : Georges Suffert : Les intellectuels en chaise longue

Liste non exhaustive des crimes commis :

  • Instaurer la peur en décomptant tous les jours des morts
  • Classifier subitement l’hydroxychloroquine en substance vénéneuse
  • Mentir sur les causes réelles de la mortalité
  • Empêcher les médecins de prescrire et de soigner les malades
  • Empêcher les gens malades d’aller consulter en leur demandant de rester chez eux et d’attendre une aggravation de la maladie
  • Confiner les populations saines en connaissance de cause:
    • de toutes les répercussions économiques désastreuses pour tous les petits artisans, commerçants, entrepreneurs.
    • Des répercussions psychologiques (suicides, dépressions, etc.)
    • Des répercussions sur la santé en générale (arrêt des opérations, arrêt du diagnostique des cancers etc.)
    • Des répercussions sur les violences domestiques 
  • Euthanasier nos aînés (recommandation de l’utilisation du rivotril)
  • Imposer le port du masque en fin d’épidémie à toute une population saine
  • Culpabiliser la population en la rendant responsable de la propagation de l’épidémie.
  • Continuer à nier la réalité de l’efficacité démontrée de l’association du plaquénil et de l’azitromycine
  • Autoriser certains rassemblements violents et injustifiés et interdire les foires à tout.
  • Nier les conflits d’intérêts avérés
  • Dénigrer par des arguments non scientifiques et d’une extrême violence nos meilleurs infectiologues
  • Nous imposer une deuxième vague qui ne repose encore une fois sur aucun argument scientifique
  • Autorisation par l’Europe du Remdesivir 

Pour toutes ces raisons, je lance un S.O.S urgent pour stopper ce massacre social, psychologique qui nous tue.

Stop au terrorisme d’Etat. Retour à minima aux Jours heureux du C.N.R. C’est un beau défit à relever.

C’est le moment de se réveiller et de choisir : gouvernement technocratique totalitaire ou retour aux jours heureux ? Voir toutes les signaturesPétition : Stop au terrorisme d'Etat Stop au terrorisme d’Etat