Pass sanitaire : policiers et gendarmes – vous pouvez refuser de verbaliser !

Ne violez pas la Constitution parce que quelqu’un vous en donne l’ordre !

En vous exemptant de la vaccination obligatoire (liée au pass sanitaire), en vous accordant ce privilège, le gouvernement a reconnu de façon claire qu’il voulait faire de vous le bras armé de la répression.

Vous pouvez refuser de porter le chapeau de la Répression ! Ainsi que ce cas de conscience : vous allez obliger les autres à s’injecter un produit que, vous-même, refusez pour votre santé.

Appel des policiers pour la liberté.

Une violation du principe d’égalité – en plus des autres violations.

En plus d’être en violation directe de la Charte des Droits de L’Homme et des règlements de Bruxelles, le gouvernement vient d’annoncer clairement qu’il viole totalement le principe fondamental de notre République : l’égalité des citoyens devant la loi.

Il accorde à un corps de métiers (celui des forces de l’Ordre) le privilège de ne pas être vacciné par une substance OGM et refuse ce droit aux autres.

Verbaliser et réprimer votre propre famille ?

À propos, que ferez-vous si des membres de votre famille ne sont pas vaccinés ?

Si votre mère n’est pas vaccinée, la verbaliserez-vous ? Et votre frère ? Votre soeur ? Et vos cousins ?

Le jour où vous quitterez votre fonction?

Et le jour où vous quitterez cette fonction (retraite, changement de métier), que se passera-t-il ? Eh bien, vous perdrez votre privilège, et vous vous retrouverez comme les autres ! (À ce moment-là, vous verrez que vous vous êtes bien fait avoir.)

Pourquoi vous ont-ils exempté du pass sanitaire ?

Pourquoi vous ont-ils accordé ce privilège, d’être exemptés du pass sanitaire et de la vaccination obligatoire ? Deux réponses :

Première réponse : Si ces vaccins étaient vraiment sans danger, et d’une efficacité redoutable, pourquoi vous auraient-ils exemptés ? Puisque c’est sans danger. S’ils vous ont exempté, c’est donc qu’il y a quelque part un danger …

Mais surtout, et c’est ce point qui est le plus important, cela signifie que vous-mêmes êtes totalement conscients de ce danger (puisque vous aussi, vous le refusez) !

Obliger les autres à faire ce que vous refusez pour vous !

Donc, vous voudriez verbaliser ceux qui refusent de s’injecter un produit que vous-même estimez dangereux pour votre santé ? Cela ne vous pose-t-il pas un problème de conscience ?

Cela n’équivaut-il pas à quelque chose comme : mise en danger de la vie d’autrui ?

Deuxième réponse : Ne pensez-vous pas que c’est aussi pour obtenir votre accord pour la répression qui va suivre ? « Les gars, on vous accorde ce privilège, mais il faudra maintenant faire du zèle pour le mériter ! Allez-y à fond contre la population, et ne réfléchissez pas, sinon, plus de privilège ! »

Le pass sera étendu en tous lieux.

Ne croyez pas que le pass s’arrêtera aux centres commerciaux et aux trains de longue distance. Castex l’a déjà affirmé en décembre dernier (2020) : c’est pour tous les espaces publics ! Ce qui signifie qu’à court terme, il sera interdit de sortir de chez soi sans le pass (sans la vaccination obligatoire).

Ne verbalisez pas et ne réprimez pas ceux qui sont comme vous !

Du fait de votre privilège, vous allez verbaliser ou réprimer ceux qui, comme vous, ne seront pas vaccinés. Vous voyez tout de suite, l’incohérence du fait !

Refusez totalement d’exécuter une telle injustice !

Que vos syndicats fassent connaître votre désaccord !

Insistez auprès de vos syndicats pour qu’ils fassent connaître officiellement au gouvernement le refus d’exécuter une action qui viole la République. Appelez cela « grève du pass sanitaire ! » s’il était besoin de donner un cadre légal à votre refus !

Prenez contact avec le collectif « policier pour la liberté » (lien)

Ce collectif créé par des policiers a pour devise : « Nous sommes ici pour protéger et servir les populations, pas les menacer ».

Vous faire porter le chapeau de la répression.

En vous exemptant du pass sanitaire, le gouvernement vous fait porter le chapeau de la Répression qu’il est en train de planifier. Ne vous laissez pas faire.

Vous n’êtes pas le bras armé de la folie d’une minuscule poignée de gars qui sont parvenus au pouvoir.

Vous, membres des forces de l’ordre, vous policiers et gendarmes, vous êtes des êtres humains qui savaient réfléchir. Ne vous laissez pas manipuler par ce tour de pass pass sanitaire.

Soyez au côté du citoyen !

Nous apprécions votre travail et votre abnégation. Et votre sens du devoir « protéger et servir les populations ».

Nous nous sortirons ensemble de cette folie et nous construirons ensemble un monde meilleur !

Merci à vous !

Auteur : Patrick Huet.

La publication a un commentaire

  1. Vic

    Note de dernière minute.
    Il se peut très bien que cette « exemption » du pass sanitaire ne soit qu’une manoeuvre du pouvoir en place pour canaliser la colère populaire et la diriger vers les policiers et les forces de l’ordre.
    L’objectif en l’occurrence serait de créer des émeutes où les policiers seraient attaqués par les manifestants, ce qui serait le prétexte pour l’établissement d’une loi martiale que le chef de l’Etat désire depuis le début de cette imposture liée au Covid !

Laisser un commentaire