Le site officiel de Patrick Huet

Mise en vente des carnets du poème d’1 km, 1 million d’euros

Mise en vente des 6 carnets manuscrits du poème d’un kilomètre de Patrick Huet.

Prix : un million d’euros.

À oeuvre exceptionnelle – Prix exceptionnel !

C’est ce que l’on retiendra de cet événement pour le moins formidable. Car aujourd’hui, Patrick Huet met en vente ses carnets manuscrits pour le prix d’un million d’euros.

Le prix d’une aventure littéraire et d’un gigantesque travail de création.

Origine de ces carnets et de l’oeuvre.

RLes carnets manuscrits du poème d'un kilomètre de long, de Patrick Huet, photo des carnetsevenons quelques instants sur l’origine de ces carnets.

En 2006, Patrick Huet s’est lancé dans une entreprise phénoménale : composer le plus long poème acrostiche du monde. Un poème d’un kilomètre de long.

Pour éviter les ratures et autres petites tracasseries de cet ordre – en effet, un poème ne surgit pas comme le texte sortant d’une imprimante, il peut y avoir des retours en arrière, des hésitations, des changements d’un terme pour un autre plus en accord avec la vision de l’auteur… ce qui à l’écrit se manifeste par quelques ratures, compréhensibles pour un manuscrit, mais pas sur le texte mis au propre.

Pour éviter donc ces petits inconvénients, Patrick Huet a d’abord composé tout son poème sur des carnets.

Ce n’est qu’une fois son texte entièrement terminé qu’il l’a retranscrit sur du tissu, pour obtenir au final un rouleau de poème d’un kilomètre d’un seul tenant.

Ce qui, en l’occurrence, fait de cette oeuvre le plus long poème du monde, en terme de longueur métrique.

Ce que possèdera l’acquéreur de ces carnets.

L’acquéreur de ces carnets manuscrits sera, non seulement le propriétaire du manuscrit orignal de cette oeuvre phénoménale, mais de plus, il saura tout de la façon dont celle-ci s’est construite et structurée au fil de l’écriture. Comment l’auteur s’y est pris, heure après heure, jour après jour, pour façonner son texte, pour trouver le mot juste, l’expression, l’image exacte qui reflète sa pensée.

Le prix d’un gigantesque travail de création.

Cette aventure littéraire, cette oeuvre de l’esprit et de l’imagination à peine concevable à notre époque moderne est donc en vente aujourd’hui pour un prix, certes, important – un million d’euros – mais qui se trouve être à la hauteur du travail gigantesque d’imagination, de création et de persévérance de l’auteur.

Pour des informations complémentaires.

Pour plus d’information au sujet de ces carnets manuscrits, nous vous invitons à en consulter la page de présentation en cliquant sur « le plus long poème » .

Vous y verrez aussi d’autres photos des carnets.

Remarque.

Pour des informations approfondies sur le poème lui-même, ses origines (ce qui a inspiré l’auteur dans cette initiative), sur la préparation du plan d’écriture, sur sa création, sur le déploiement du rouleau de poème une fois celui-ci retranscrit, les photos, les articles de presse, etc. un site est consacré à ce poème fleuve. En voici le lien : www.1-km.org .

 

Cet article a 1 commentaire

  1. Aujourd’hui, de nouvelles photos de ces carnets ont été placées sur la page qui les présente.
    Jusqu’à présent, nous ne voyions que de la vue de ces carnets ouverts. Désormais, nous pouvons aussi voir les carnets de face – de plain-pied, si l’on peut dire.

    Nous avons aussi une vue de la première page qui démarre par ces mots : Le plus long poème acrostiche du monde.
    Ce gros plan permet de lire les premiers vers.
    Les photos sont donc visibles sur la page de vente des carnets (indiquée dans ci-dessus dans l’article).

Laisser un commentaire

Fermer le menu