Le premier roman de Patrick Huet

Livre de collection : La première édition du premier roman de Patrick Huet.

Cet exemplaire fut imprimé en 1994.

Nombre d’exemplaires disponible : un seul !

Cet ouvrage est remarquable à tout point de vue, car c’est le premier livre publié par Patrick Huet. Qui plus est, un livre sorti des presses d’un imprimeur et donc à la finition et à la reliure professionnelles.

Thème de ce livre.

Titre du livre : Petite Fleur des Champs – La Pierre de Soleil.

Genre : roman d’aventures et de fantasy, et même d’héroïc fantasy.

L’histoire en bref : Au temps des premiers Indiens d’Amérique, une jeune adolescente prénommée Petite Fleur des Champs doit se rendre au sommet des Monts du Couchant pour en ramener un cristal magique appelé « la Pierre de Soleil »

Tirage et présentation physique.

Ce livre fut publié à Lyon, en 1994, aux Éditions Bellier. Volume du premier tirage : cent exemplaires.

Il n’en reste plus que deux exemplaires gardés précieusement par l’auteur depuis plus de vingt-cinq ans. Il en conserve un à titre d’archives et met le second en vente auprès des collectionneurs pour le prix de 5000 euros.

Caractéristiques :

Livre au format : A5, 14,8 x 21 cm. 120 pages. Intérieur en noir et blanc. Couverture blanche, et texte à l’encre bleue.

Le premier roman de Patrick Huet. Ouvrage de collection.

Cette publication : un événement majeur.

La publication de ce roman fut un événement majeur dans la vie de Patrick Huet. C’était son premier livre qui voyait le jour, pas juste un manuscrit à l’encre du stylo, pas juste un fichier sur le disque d’un ordinateur, mais un objet réel, solide, une forme palpable, identifiable, que l’on pouvait se transmettre de lecteur à lecteur. Enfin, il offrait à l’auteur son statut d’écrivain et le faisait entrer de plain-pied dans la cour des grands.

Un certain nombre furent vendus en libraires, à Lyon, et les autres au cours de salons et de diverses manifestations.

Historique de cette publication.

Nous ne parlerons pas ici du contenu de ce roman ni du déroulement de l’histoire, tout est déjà longuement détaillé dans ce chapitre ici : « L’univers de Petite Fleur des Champs » . (Nous invitons le lecteur désirant savoir davantage sur le roman lui-même à s’y rendre.)

Nous retracerons ici le parcours de l’auteur qui conduisit à la publication de ce premier livre, son cheminement depuis les pages manuscrites sur un bloc-notes jusqu’à l’objet imprimé.

1ère étape : Du manuscrit au fichier d’ordinateur.

Une fois le livre écrit sur page blanche, il fallait passer par l’étape de la saisie afin d’en constituer le fichier.

En 1994, voici un quart de siècle déjà, l’auteur disposait de peu de moyens, techniques autant que financiers. Il avait néanmoins pu se procurer un ordinateur qu’un technicien avait dynamisé en y ajoutant un disque dur de 10 méga-octets de mémoire – nous étions en 1994. Auparavant, l’ordinateur de Patrick Huet ne comportait qu’un double lecteur de disquettes, aucun disque dur. Ce nouvel ordinateur (avec disque dur) représentait donc un grand bond en avant.

Armé de ce nouvel appareil, celui qui n’était pas encore Fleuve-trotteur, mais juste écrivain en herbe put y installer un logiciel de traitement de texte ultra-léger acheté une dizaine de francs à son concepteur. Ce logiciel, très sommaire, ne fournissait que deux polices de caractères (celles des machines à écrire d’autrefois, intitulées universellement la police« Courier » ) et peu de fonctions : centré, aligné, gras, italique. Néanmoins, il changea complètement la vie de l’auteur.

Grâce à ce logiciel, Patrick Huet fut à même d’élaborer une présentation d’allure convenable.

2ème étape : Gestion de la couverture.

Dans l’idéal d’une publication, la couverture d’un livre se doit d’être attirante et sa conception rehaussée par une illustration de qualité.

Faute de matériel (photographique, etc.), il était impossible pour l’auteur de gérer la partie image. Il désirait toutefois une couverture attrayante en dépit de l’absence criante de tout moyen technologique. C’est ainsi que naquit l’idée d’utiliser des astérisques « * * » de son logiciel (qui ne disposait pas d’autres symboles) pour une composition, sobre, il est vrai, mais en même temps reposante et véhiculant une pincée de mystère.

3ème étape : Du fichier à l’imprimeur.

Une fois le roman saisi en totalité, il contacta un imprimeur de Lyon spécialisé dans le livre (l’imprimerie Bellier, à Montachat) qui lui conseilla le plus judicieusement possible au regard du matériel limité que l’auteur possédait.

Le mieux dans sa situation était de formater son texte au format A5 (la transmission de fichier n’étant pas possible vu la différence de technologie entre le matériel de l’imprimeur et le petit logiciel fait maison) et d’imprimer l’ensemble sur des feuilles. L’imprimeur se chargerait de la suite des opérations et, à partir de cette liasse de feuilles initiale, la reproduirait et fabriquerait un premier tirage de cent exemplaires.

Un véritable livre broché !

N’ayant pas lui-même d’imprimante, Patrick Huet en loua une dans une officine du septième arrondissement de Lyon (en 1994, cela se faisait) et imprima consciencieusement chaque feuille de son roman, puis courut le porter à l’imprimeur.

Etape finale : Naissance du roman et de l’objet-livre

Deux mois plus tard, le roman de Patrick Huet sortit des presses et dévoila son visage au grand jour. Le coeur battant, son auteur en admira les atours. Il avait remis à l’imprimeur sa page de couverture écrite en noir (l’imprimante ne faisait d’ailleurs que cela), mais avait précisé qu’il souhaitait une impression en bleu. Et là, devant son regard émerveillé, brillaient les trois astérisques utilisés dans sa composition. Neuf astérisques… comme neuf étoiles bleues sur le fond immaculé d’un avenir à dessiner. Neuf étoiles d’azur pour un jeune homme qui entamait ses premiers pas dans la cour des écrivains.

Premier roman et aussi des maladresses.

Que d’aventures avant de voir ce premier roman publié en tant que livre !

Que de volonté, de ténacité et d’inventivité pour utiliser au mieux les ressources d’un faible matériel ! Le monde de la technique, du numérique, de l’imprimerie. Tout lui était à découvrir. Face à l’ampleur de la tâche, il était seul. Des maladresses ne purent être évitées. Parmi celles-ci… les fautes d’orthographe.

L’erreur même du romancier tellement plongé dans l’histoire qu’il relate qu’il n’en voit plus les mots, mais la vie, les aventures, les sensations de ce qui se déroule au fil de son histoire.

En 2013, quand Patrick Huet voulut rééditer son roman, il commença par le relire. Il en fut heurté, estomaqué, assommé ! Le roman était toujours aussi magnifique, mais son orthographe, une horreur. Il n’en avait pas remarqué une seule, en 1994, alors qu’il l’avait lu et relu pour en peaufiner le texte.

Il entreprit alors de revoir chaque ligne de son roman, pourchassant sans relâche chaque faute, réécrivant dans la foulée les passages peu clairs, corrigeant les répétitions qui s’avérèrent aussi abondantes que les fautes d’orthographe. Bref, un travail de correction méthodique et sans ménagement où chaque phrase fut décortiquée pour en extraire la plus petite faille.

Le livre fut donc republié dans une version nouvelle. D’abord, aux éditions « Les roses bleues », puis quand cette maison disparut, par l’auteur lui-même qui pris en main sa publication et sa diffusion.

Cet exemplaire originel qui est mis en vente.

L’exemplaire originel, celui de la première édition, vous est donc livré dans sa parure initiale qui dévoile les défauts orthographiques et les failles de l’écrivain à la naissance de son tout premier roman.

Mais ce que ce livre originel reflète avant tout, c’est l’incroyable histoire d’un jeune écrivain qui, ne disposant d’à peu près aucun matériel, réussit malgré tout à accomplir son rêve.

Ce rêve, vous le tiendrez vous aussi entre vos mains dès que vous aurez fait l’acquisition de ce livre qui constitue une pièce de collection.

Prix de ce livre fondamental.

Ce premier livre, celui qui posa les fondations de ce qu’allait être l’incroyable parcours de Patrick Huet en tant qu’écrivain, constitue une pièce de collection exceptionnelle.

Prix : 5 000 euros.

Livraison : Au choix. Soit, le livre est remis sur place en mains propres. Soit, nous vous l’expédions par correspondance. Tous les envois se font en recommandé. La livraison est offerte.

En cadeau : un exemplaire des éditions ultérieures.

Avec votre achat, vous recevrez en cadeau un exemplaire de la nouvelle édition de ce livre. Il y eut trois autres éditions successives de ce roman, chaque fois avec un format, une couverture et une présentation différents. En cadeau avec votre achat, vous recevrez non seulement l’édition première et originelle du premier roman de Patrick Huet, mais également un exemplaire de chacune des éditions ultérieures.

Livre consultable sur place.

Si vous souhaitez l’acquérir, vous pouvez demander à le consulter sur place. Prenez contact avec l’auteur afin de fixer un rendez-vous. Vous avez aussi la possibilité de le commander par correspondance.

Pour contacter l’auteur.

Patrick Huet – 73 rue Duquesne 69006 Lyon

Tél. 04 78 03 22 36 / 06 99 71 69 69

Email : patrichuet @gmx.fr