Le site officiel de Patrick Huet

Le livre du Rhône à Montchat – à Lyon

Le livre de Patrick Huet en promenade à Monchat devant la place Ronde.

Le livre du Rhône de Patrick Huet sur la place Ronde à Montchat.Le quartier de Montchat, à Lyon, est plus qu’un simple quartier d’une grande capitale. Il tient davantage du village, uni par une abondance de commerces de proximité et par un état d’esprit qui reflète encore de nos jours son passé bucolique.

Voici un peu plus de 150 ans, Montchat faisait partie du Dauphiné qui, à l’époque, arrivait jusqu’aux berges du Rhône.

Mais la capitale des Gaules, à l’étroit dans ses immeubles de pierres, avait hâte de franchir la frontière du Rhône qui limitait son extension.

De négociations en pourparlers, la ville parvint à convaincre les instances administratives et politiques de redessiner les contours de son territoire.

En 1852, un décret impérial (nous étions sous le Second Empire dirigé par Napoléon III) valida la demande de la municipalité. Les petites (et grandes) localités à l’est du Rhône furent donc intégrées à la ville (dans le troisième arrondissement)  et passèrent de ce fait du département du Dauphiné au département du Rhône.

Ainsi, Montchat devint-il un quartier de Lyon. Toutefois, la distance qui le sépare du centre de la ville alliée à ce foisonnement de commerces en fait toujours un petit village au caractère sympathique.

À la création de ce nouveau quartier (en 1852 et au-delà), la volonté de l’époque était de ne pas y construire de grandes industries pour, justement, préserver ce caractère spécifique (la campagne intégrée à la ville). De magnifiques habitations y furent érigées qui font aujourd’hui tout le charme des lieux.

Montchat est-il un félin ?

Eh bien non ! Au risque de décevoir les admirateurs de la gent féline, le terme de « Monchat » ne découle pas du mot « chat ».

Le terme s’écrivait « Montchal » . Au fil du temps la lettre « L » disparut et on le prononça « Moncha » . Peu à peu, on prit l’habitude d’y rajouter un « T », sans doute parce que l’on supposa que « cha » désignait l’animal.

Et c’est ainsi que la localité de « Montchal » devint « Monchat » et que ses habitants se nomment les Monchatais (et non les Monchatons).

Le livre du Rhône sur la place Ronde.

Le livre du Rhône fit donc une escale à Monchat. Bien des lieux de ce quartier auraient pu accueillir ses pages – le Château de Montchat, par exemple.

Il choisit pour l’occasion de poser sa belle couverture bleue en face d’une magnifique fontaine au milieu d’une place à la courbe si parfaite qu’on l’appelle « la place Ronde » . Ces dernières années, on lui ajouta le nom d’André Bourgogne qui fut maire du troisième arrondissement de 1989 à 1995 et adjoint au maire de Lyon.

Bien que les lieux soient situés à des kilomètres des berges du Rhône, le livre de Patrick Huet s’émerveilla du grand jet d’eau de cette historique Place Ronde.

Note.

Pour toute information au sujet du livre « Le Rhône à pied du glacier à la mer« , cliquez sur ce lien : « Le livre du Rhône – Album photo » .

Pour toute information au sujet des conférences sur le Rhône du glacier à la mer, voici le lien : « Conférence sur le Rhône » .

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier