Prix et récompenses

Prix et récompenses obtenus par Patrick Huet.

Deux rubriques : Prix littéraires. Prix du Rotary Club.

Rubrique 1 : Prix littéraires.

Vous trouverez ci-dessous une sélection des reconnaissances obtenues de la part des milieux littéraires.

Car écrire c’est bien !

Mais recevoir des félicitations des milieux concernés, c’est d’autant plus valorisant.

Il arrive un moment où l’on doit quitter son vieux cahier pour laisser son texte, son histoire, son poème, au regard de personnes extérieures. En voici donc quelques résultats.

* Prix François Mattenet (1er prix) du 22 octobre 1995, organisé par l’Union des Ecrivains Vosgiens qui récompensa l’histoire « Un Chamarier bien gras ». Une nouvelle qui se trouve dans le recueil : « Les Plus belles histoires du Lyonnais des temps jolis ». Prix concrétisé par une allocation de 3 000 francs de l’époque.

* Prix Aimé Blanc (2ème prix) du 10 décembre 1994, organisé par La Légion Violette (association des membres de la Légion d’Homeur, des Palmes Académiques et des Arts et Lettres). Ceci pour le conte animalier « La cheminée » publié dans le recueil « Au-delà des Apparences ».

* Prix Mérimée 1995, organisé par l’Union pour la Diffusion littéraire. Ceci pour la nouvelle « Neige et montagne » non encore publiée.

* Prix Pierre Loti 1993 (1er prix) du conte pour enfants, organisé par la Société des lettres de Saintonge et d’Aunis, pour le conte animalier intitulé « Cataclysme » et figurant dans le recueil « Au-delà des Apparences ».

* Premier prix de poésie (année 1993), organisé par la Société des Lettres de Saintonge et d’Aunis pour le poème intitulé « Le ciel immense », pas encore publié.

Place aux nouveaux !

C’est la première remarque qui vint à l’esprit de Patrick Huet après que plusieurs premiers prix lui furent attribués. Il laissa les nouveaux auteurs acquérir de l’expérience au fil de ces concours, et commença à se préparer à s’installer comme écrivain professionnel.

Ce qu’il fit avec la publication d’une trentaine de contes insolites dès le mois de mai 1995.

Rubrique 2 : Prix du Rotary .

Petit retour en arrière sur le temps du collège.

Convocation surprise chez le Principal.

Un beau jour d’hiver, en pleine classe d’anglais, Patrick Huet fut convoqué chez le Principal. Il était en classe de troisième, au lycée Andrée Maurois à Elbeuf (en Normandie). Un établissement qui faisait à la fois Collège et Lycée.

Lauréat du prix.

Le principal lui annonça alors une heureuse surprise. Il était lauréat d’un prix organisé par le Rotary Club d’Elbeuf pour distinguer le meilleur élève en anglais. Concours qui portait sur tous les établissements scolaires de la ville : Collèges autant que Lycées. Chaque établissement avait donc son lauréat.

Le prix : un voyage et un séjour d’une semaine en Angleterre.

Pour la première fois, il allait découvrir l’Angleterre, et s’il fit bien des envieux au Lycée André Maurois, ses camarades l’ont quand même chaudement félicité, quelques-uns se proposant, à tout hasard, de se cacher dans sa valise pour profiter du voyage.

Tableau d’Honneur.

C’était une époque où quelques enseignants se souvenaient encore du  » Tableau d’Honneur  » sur lequel étaient mentionnés les élèves les plus méritants d’un établissement. Il arrivait encore à certains professeurs de le mentionner avec nostalgie.

On peut regretter vivement que les Hautes Autorités l’aient supprimé en vue d’uniformiser complètement tous les élèves. Toutefois après avoir reçu cette nouvelle, Patrick Huet (alors adolescent) n’avait plus aucun regret, car ce prix valait tous les Tableaux d’Honneur disparus.

Ce prix représentait en fait la première ligne sur le Tableau d’Honneur de la vie.