Etrange appel à l’assassinat reçu ce jour 15 septembre !

Appel farfelu d’un plaisantin ? D’une radio humoristique ? Ou autre chose ?

En tant qu’écrivain, je reçois parfois des appels émanant souvent de plaisantins pour me demander telle ou telle chose loufoque ou de déconcertant. Au bout d’un moment, je m’aperçois quand même qu’il s’agit d’une farce.

Mais là, j’avoue quand même que je m’interroge.

Vers les 14 h 07, un homme m’appelle. Je n’ai pas très bien saisi son nom. Au début d’ailleurs, je n’ai pas vraiment compris toute sa phrase, qui se terminait par « et moi, je cache le corps ».

Bêtement, car tout cela dépasse tellement mon univers que je n’avais pas intégré son propos, je réplique « le corps de qui ? ». Sa réponse « le corps du…. » ( un représentant du métier qu’il hait plus que tout, et que je ne nommerais pas ici).

C’est alors que je saisis pleinement ce qu’il venait de me dire : il me demandait de l’accompagner pour tuer un ... (l’un des représentants de la fonction qu’il visait), lui s’occupant par la suite d’en cacher le corps. Interloqué quelques secondes, il en profita pour me déverser une quantité d’arguments pour justifier cet assassinat.

Ne sachant trop si c’était un plaisantin, une émission de radio cachée, ou autre chose de plus sordide, je tachais de placer (difficilement) quelques mots entre deux flots d’imprécations à l’encontre de la profession qu’il haïssait. Je commençais à lui parler de nos lois, de notre législation, il raccrocha brutalement.

Bref, je reste sur une interrogation.

Etait-ce une d’émission de « radio cachée » ? Une plaisanterie entre amis ? Autre chose ? Je ne sais pas.

Quoi qu’il en soit si c’était pour m’inciter à commettre véritablement des meurtres, il s’est trompé d’adresse. Il est hors de question que j’ôte la vie à un être humain. Tout mon être s’y oppose, de même que j’empêcherais quiconque de commettre un meurtre si j’étais témoin de la scène. Et si c’était une émission de « radio cachée », ils n’ont pas dû être très gâtés par mes réponses, car je n’ai absolument pas relevé les imprécations de cet homme ni sa demande, me contentant d’aborder uniquement la législation.

Mon conseil, méfiez-vous cependant des appels de ce type qui vous inciterait à commettre l’irréparable. On ne sait jamais, il y a peut-être une tentative de manipulation derrière.

Patrick Huet.

Laisser un commentaire