Défense des enfants : Création du collectif Les Mamans Louves

Contre les violences de l’Etat à l’égard des enfants sous prétexte sanitaire !

Depuis 2020, nous assistons à une brutalité insensée exercée de la part de l’Etat envers les enfants, par le biais de diverses administrations, notamment l’Education Nationale.

Interdiction de respirer normalement (par l’imposition d’un masque même en récréation), interdiction d’étudier à l’école sous différents prétextes, obligation vaccinale pour accéder à des sorties, informations scolaires destinées à épouvanter les enfants pour leur faire accepter des vaccinations, obligation pour les élèves de 6ème de passer des tests (que même l’OMS reconnaît comme non fiables) et bientôt obligation vaccinale pour tous les enfants à partir de 5 ans (avant de l’étendre jusqu’au nourrisson).

Un collectif pour défendre les droits des enfants et les droits des parents !

Il est hors de question que l’Etat (c’est-à-dire en fait des organisations privées comme la Fondation Bill Gates, et celle d’autres milliardaires) prenne possession du corps des enfants.

Un coup de force contre le droit parental.

Il s’agit d’un coup de force exercé par ces milliardaires contre les droits parentaux, des droits millénaires dont ils veulent s’approprier en utilisant le mécanisme administratif pour arriver à leur but. (Des milliardaires qui, par ailleurs, sont actionnaires de labos et bénéficiaires des campagnes de vaccination mondiale)

Contre cette expropriation des droits parentaux, les mamans se lèvent désormais pour leur dire non… Non, nous le l’accepterons jamais !

Bravo à ces mères de famille qui se sont réuni en un collectif « les mamans louves » pour défendre leur droit de maman et défendre les droits de leurs enfants à mener une vie saine et à vivre de manière paisible.

Je vous présente ci-dessous ce collectif.

(Patrick Huet)

Présentation du collectif « Les mamans Louves ».

Leur site : https://mamanslouves.com/

Ce sont des mamans issues de toute la France, de tous âges, et de tous horizons socio-professionnels. Avocates, femmes au foyer, agents immobilier, soignantes ou demandeuses d’emploi, elles se regroupent pour la même cause…

Mamans issues, pour la plupart de collectifs de parents très divers, le collectif Mamans Louves s’est créé à la rentrée scolaire 2021. Elles souhaitent rappeler que « Nous portons nos bébés, nous les mettons au monde, nous les veillons jours et nuits, nous leur donnons l’amour, le soin, l’attention et l’éducation dont ils ont besoin, et à ce titre, nous devons être concertées avant toute prise de
décision pour eux. »

Extraits de leur manifeste : visible ici : https://enfance-libertes.fr/les-mamans-louves-se-mobilisent-pour-proteger-les-enfants-rdv-devant-lelysee-le-4-novembre/

Nous, Mamans Louves, défenderesses de la sécurité, de la santé, du bien-être et de l’avenir de nos enfants, sommes en Alerte.

Nous considérons que :

*** De manière générale, le gouvernement se substitue à notre responsabilité de parents pour prendre des décisions ayant des conséquences fondamentales et parfois irréversibles sur la vie de nos enfants et ce n’est pas acceptable.

*** Nous sommes légitimes à dénoncer certaines décisions, car elles portent atteintes à santé psychique et physique, à l’éducation, aux valeurs essentielles que nous voulons inculquer à nos enfants.

*** Il est de notre devoir de nous battre pour défendre l’intérêt supérieur de nos enfants.

*** Nous portons nos bébés, nous les mettons au monde, nous les veillons jours et nuits, nous leur donnons l’amour, le soin et l’éducation dont ils ont besoin et à ce titre, nous devons être concertées avant toute décision pour eux.

*** Nous sommes représentatives d’une voix forte du peuple et particulièrement des mères, de toutes régions de France, de tous horizons sociaux et professionnels.

Voici le communiqué de presse complet publié à l’occasion leur rassemblement devant l’Elysée le 4 novembre 2021.

Jeudi 4 novembre 2021 à 14h, des représentantes du collectif des « Mamans Louves »
réclameront devant l’Élysée un débat public avec Monsieur le Président Emmanuel Macron.

Les mamans Louves rappellent que ce sont les parents qui doivent exercer l’autorité parentale
et qui ont la responsabilité de leurs enfants.

Selon le texte publié par la Direction de l’information légale et administrative (Premier Ministre) :

« l’autorité parentale confère aux parents des droits et met à leur charge des devoirs vis-à-vis de leur enfant mineur. Ces droits et obligations se traduisent de différentes manières : veiller à la sécurité de leur l’enfant, sa santé, son éducation… »

Un débat public.

Qu’elles portent sur l’éducation, les droits, ou la politique sanitaire, les mesures et les lois mises en place doivent être débattues dans la sphère publique et ne pas être imposées comme c’est le cas depuis 1 an et demi. Les Mamans Louves souhaitent donc un débat public sur les thèmes de pour aborder les thèmes de l’instruction, de la santé, des droits…
« Nous demandons à Emmanuel Macron, de nous entendre, d’ouvrir le débat, et de prendre le temps qu’il faudra, car le sujet des enfants est certainement le sujet le plus important qui soit » dit Roxane Chafei*, porte-parole du collectif.

Le collectif des Mamans Louves ?
Ce sont des mamans issues de toute la France, de tous âges, et de tous horizons socio-professionnels. Avocates, femmes au foyer, agents immobilier, soignantes ou demandeuses d’emploi, elles se regroupent pour la même cause… Mamans issues, pour la plupart de collectifs de parents très divers, le collectif Mamans Louves s’est créé à la rentrée scolaire 2021.
Elles souhaitent rappeler que « Nous portons nos bébés, nous les mettons au monde, nous les veillons jours et nuits, nous leur donnons l’amour, le soin, l’attention et l’éducation dont ils ont besoin, et à ce titre, nous devons être concertées avant toute prise de décision pour eux. »

Le 4 novembre : ouvrir le débat.

Après avoir massivement sollicité les élus des régions, départements, mairies…Ceux-ci ont tous apporté la même réponse depuis des mois : ils rejettent la responsabilité sur le gouvernement, et précisent qu’ils sont impuissants, sans pouvoir d’action et qu’ils ne font que répondre aux directives. « C’est donc directement le Chef de l’Etat que nous sollicitons, afin d’ouvrir un débat public essentiel et nécessaire avec nous. Et ce, de toute urgence, car chaque jour qui passe aggrave le cas pour nos enfants » explique la porte-parole.

Alertez !

Le collectif des « Mamans Louves » souhaite alerter car ces mamans considèrent que « de manière générale, notre gouvernement se substitue à notre responsabilité de parents pour prendre des décisions ayant des conséquences fondamentales et parfois irréversibles sur la vie de nos enfants et ce n’est pas acceptable. » Elles dénoncent certaines décisions car « elles portent atteinte à la santé psychique et physique, à l’éducation, aux valeurs essentielles que nous devons inculquer à nos enfants.

Roxane Chafei, porte-parole du collectif des Mamans Louves est directrice de production événementielle.

La publication a un commentaire

  1. OLIVO

    Je suis pour la liberté de choix et la tolérance. Ne laissons pas les vrais problèmes, manque de moyens dans la santé, dans l éducation, avec nos aînés, se cacher derrière un climat de peur qui conduit au manque de liberté et à l l’intolérance.

Laisser un commentaire